Portrait de Parisien(ne)s #29 : Marion Pinoges

Marion Pinoges squatte le portrait #29 aujourd’hui et la Penderie à partir de vendredi ! Cette jeune photographe parisienne à l’univers vivant et coloré installe ses œuvres pour un mois au cœur de la Capitale.

Je lui ai demandé de me décrire son style en quelques mots, je vous le retranscrit tel quel, c’est si joliment écrit !

Certains disent « Pop », soit. Mais du haut de mes 22 ans j’ai du mal à me définir totalement dans un style bien précis. J’ai des influences, j’ai même des idoles.

En ce qui concerne cette série (exposition de la Penderie, NDLR), je me suis beaucoup inspirée du cinéma d’Almodovar. On y retrouve les couleurs vives, les maquillages type années 50, une importance particulière à l’esthétisme et pourtant, entre le beau et le laid il n’y qu’un pas… Pour certaines photos, j’ai volontairement forcé le trait : déstructuration totale du visage, attitude du personnage…
Derrière ces visages il y a aussi des caractères bien différents, donc il est également question de portrait. 
D’une façon générale j’aime allier dessin à photo, tout comme une plasticienne, j’aime pouvoir construire mon image de A à Z.

*****

🙂 Marion aime faire craquer ses articulations, voir apparaitre ses images dans le révélateur, dire oui quand on lui dit non.

😡 Marion n’aime pas la sensation du coton sur les dents, sentir la cuisse de son voisin contre la sienne dans le métro, ses clients qui ne lui disent pas bonjour.

© Guillaume Weihmann

VOICI SON PORTRAIT CHINOIS PARISIEN :

Si j’étais un quartier… je serais le Xe arrondissement

Si j’étais une rue… je serais la rue du Faubourg Saint Denis

Si j’étais un monument… je serais la Tour Eiffel pour qu’on ne puisse plus jamais me reprocher d’avoir la tête dans les nuages

Si j’étais un musée… je serais le Grand Palais

Si j’étais un pont… je serais la passerelle des Ardennes (XIXe)

Si j’étais une station de métro… je serais Palais Royal

Si j’étais une boutique… je serais SIC AMOR (IVe)

Si j’étais une adresse sympa… je serais le Comptoir Général (Xe)

Si j’étais une chanson… je serais ♫ And we’re still making love, in my secret life ♫

Si j’étais un oiseau dans le Ciel de Paris… je serais une mouette, parce qu’elles me donnent un peu l’impression d’être en vacances (et parce que le pigeon c’est dégueu)

*****

Vous pouvez découvrir l’univers de Marion à la Penderie, 17 rue Étienne Marcel 75001 Paris, du 5 octobre au 4 novembre 2012. Le vernissage, en présence de l’artiste, a lieu demain vendredi 5 octobre à partir de 20h.

Publicités