Portrait de Parisien(ne)s #4 : Bérengère Krief

Pour ce #4, je vous propose de (re)découvrir Bérengère Krief ou « Comment peut-on s’en sortir quand on a le physique de Barbie et la voix de GI Joe ? », artiste saltimbanque et son one-super-girl-show !! Bérengère a 27 ans et elle est… folle !! Oui je sais, c’est l’hôpital qui se fout de la charité, mais justement, elle est encore plus timbrée que moi 😉 (bon j’arrête, je ne sais pas si ça va lui plaire comme description !).

Actuellement à l’affiche du Café-Théatre Le Bout, dans la salle ronde (littéralement! et non pas la salle carrée que nous avons dérangée avec nos tambourinements acharnés pendant 1/4 d’heure sur la porte, encore toutes nos confuses aux Apprentis!!). Son spectacle s’appelle « Ma mère, mon chat et Dr House », ne me demandez pas pourquoi, je ne vous le dirais pas!

Le spectacle est une succession de sketch plus hilarants les uns que les autres, on rigole du début à la fin et surtout au milieu (ça me brûle les lèvres de vous raconter le moment qui m’a LITTERALEMENT fait pleurer de rire et stoppé Bérengère qui s’inquiétait de ma santé mentale !!). Un seul point noir… TROP COURT !! Même avec le sketch de rappel

Prochaines dates : les 25 & 26 juin à 21h45, puis tout le mois de juillet au Rideau Rouge à Lyon (pour mes 3 lecteurs de la région !) et retour à Paris dès la rentrée, du jeudi au samedi à 20h15!!

Bérengère joue s’amuse également dans « Les Colocataires », salle carrée cette fois, une impro sur fond de nominations, mais ça je ne peux pas encore vous en parler, j’y vais la semaine prochaine (samedi 19 juin à 22h pour ceux qui veulent m’accompagner !!).

🙂 Bérengère aime les odeurs d’été (fleurs, herbe coupée, monoï), regarder des comédies romantiques américaines, les Special K et les robes à fleurs.

😡 Bérangère n’aime pas la sensation du coton humide, les olives (noires ou vertes c’est pareil !), les gens qui parlent hyper fort.



Photo par Jean Michel G. (http://www.jeanmichel-g.book.fr/)

Voici son portrait chinois parisien :

** Si j’étais un quartier… je serais Montmartre (trop original !) **

** Si j’étais une rue… je serais la rue du Mont Cenis (en pente avec des escaliers) **

** Si j’étais un monument… je serais le Sacré Coeur (tout rond) **

** Si j’étais un musée… je serais le Musée du Chocolat (tout nouveau à Paris sur le boulevard Bonne Nouvelle ! ça pour une nouvelle…) **

** Si j’étais un pont… je serais le Winston Churchill (je sais pas s’il existe vraiment et c’est vraiment dur à dire, Winston Churchill)  **

** Si j’étais une station de métro… je serais Michel Bizot (personne n’en parle mais moi ce nom me fait trop rire ! « t’habite où ?  »  » à Michel Bizot » ahahahahahah !) **

** Si jétais une boutique… je serais La Chaise Longue (une vraie mine d’or pour les cadeaux de Noël) **

** Si j’étais une adresse sympa… je serais le Pranzo, une pizzeria sur les Grands Boulevards qui fait aussi café théâtre ! Mon QG ! J’y suis minimum tous les jeudis ! **

** Si jétais une chanson… je serais ♫ Je dois m’en aller ♫ de Niagara **

** Si j’étais un oiseau dans le Ciel de Paris… je serais un Rouge Gorge (pourquoi ? je sais pas c’est sympa un Rouge Gorge, non ?) **

*****

Encore un grand merci B. pour ce fou rire anthologique et très embarrassant dans cette salle très intimiste !! Courez-y avant l’été, promis elle égayera votre fin de semaine !!

Publicités